L’ Afrique est souvent considérée et désignée comme le «Continent du soleil» (Sun continent) c.a.d le continent où l’influence du Soleil est le plus important.

Selon la « Carte du monde du Soleil« , l’ Afrique reçoit beaucoup plus de temps d’ensoleillement au cours de l’année que tout autre continent de la Terre. Tous les endroits les plus ensoleillés de la planète se trouvent en Afrique.
L’ Afrique est dominé par un intéressant ciel surtout au niveau des déserts (ex: Sahara , Namib , Kalahari ). Cependant, les régions situées le long de l’équateur sont considérablement plus nuageuses que les régions tropicales et subtropicales les plus ensoleillées.
L’ensemble du continent est favorisé par une grande durée d’ensoleillement à l’exclusion des grandes zones de forêts tropicales (les Forêts guinéennes de l’Afrique de l’Ouest et une grande partie du bassin du Congo), étant donné que les régions désertiques et de la savane d’Afrique sont comme les régions de la terre les plus dénuées de nuages.

Le Sahara oriental / Afrique du nord est particulièrement connue pour ses records d’ensoleillement : la région expérimente non seulement la plus grande durée annuelle de soleil (le soleil y brille approximativement jusqu’à 4300 heures) mais aussi les valeurs moyennes annuelles les plus élevées de rayonnement solaire (le maximum enregistré étant à plus de 220 ​​kcal / cm²).
La zone contient beaucoup de vastes étendues arides et semi-arides ensoleillées dans le nord, dans le sud, et dans une moindre mesure dans l’est: environ deux cinquièmes du continent sont désert, et donc en permanence ensoleillés.
La combinaison de tous ces facteurs géographiques et climatiques est la cause de l’énorme potentiel solaire de l’Afrique. Cela donne à l’énergie solaire le potentiel d’apporter de l’énergie à pratiquement tout endroit en Afrique sans la nécessité d’installation coûteuses.
La répartition des ressources solaires en Afrique est assez uniforme, avec plus de 85% du paysage du continent recevant une irradiation horizontale solaire globale ou plus de 2000 kWh / (m² an).

Les réserves d’énergie solaire de l’Afrique

En outre, les réserves théoriques de l’énergie solaire de l’Afrique sont estimées à 60.000.000 TWh / an, ce qui représente près de 40% du total mondial, ce qui fait certainement de l’Afrique le continent le plus riche en énergie soleil dans le monde.
La baisse des coûts d’équipement solaires devraient augmenter de manière significative le nombre d’installations solaires en Afrique. Une prévision rapporte que le marché PV annuel du continent augmentera à 2,2 GW en 2018.
Les futures installations solaire en Afrique auront tendance à ne pas se trouver dans les zones climatiques équatoriales et subéquatoriales qui sont situées dans la partie occidentale de l’Afrique centrale, généralement près de l’équateur, mais qui s’étendent aussi loin au nord et au sud que le 8e ou le 9e parallèle dans les deux hémisphères, car ils sont systématiquement liés à la couverture nuageuse quasi permanente. Par conséquent, les pays africains qui se trouvent entièrement dans cette zone humide comme la République du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, le Libéria et Sierra Leone sont de loin les moins favorisés en matière d’énergie solaire de tout le continent africain. En revanche de nombreux pays africains perpétuellement ensoleillés comme l’Egypte , la Libye , le Niger et la Namibie pouvaient compter sur leurs ressources solaires pour développer d’énormes quantité d’énergie sur une grande échelle et à des prix réduits.

Les plus grandes centrales solaires du monde

Le Royaume du plan solaire du Maroc, qui est l’un des plus grands projets d’énergie solaire dans le monde et estimé à environ 9 milliards de dollars a été introduit en Novembre 2009 dans le but d’établir 2000 MW (mégawatt) d’énergie solaire d’ici 2020.

Une centrale photovoltaïque de 50 MW est prévue pour Garissa au Kenya , une ville située à l’équateur où le soleil brille pendant environ 3144 heures par an en moyenne. Il est prévu d’y produire environ 76.473 MWh / an. [22]

Une centrale photovoltaïque de 155 MW est prévue pour le Ghana , et devrait être achevé en 2015.
Une centrale solaire de 75 MW a commencé la production le 13 Septembre, 2013 à Kalkbult, en Afrique du Sud dans le Northern Cape (par l’entreprise Scatec Solar). Deux autres installations photovoltaïques seront complétées par la même société en 2014. Celles-ci seront situés à Linde dans le Cap Nord et à Dreunberg dans le Cap oriental, les deux régions ensoleillées offrant les meilleures conditions en terme d’énergie solaire dans le monde.

Au total, ces 3 plants fourniront de l’énergie pour environ 90.000 ménages sud-africains.

Il existe également de nombreuses installations solaires modulaires à petite échelle mises en œuvre à travers le continent au niveau des villages et des ménages.

Carte du monde de l’irradiation solaire globale horizontale
Carte du monde de l'irradiation solaire globale horizontale

Carte du monde de l’irradiation solaire globale horizontale

(source : https://en.wikipedia.org/wiki/Solar_power_in_Africa)